Pourquoi je ne crois pas aux remèdes miracles

licorne Pourquoi je ne crois pas aux recettes miracle du genre « 3 astuces pour faire de votre vie un monde à paillettes et licorne »…

J’aime le monde du développement personnel. Je crois que les relations humaines m’ont toujours passionnée : travailler à se développer soi-même est l’une des activités les plus importantes qu’on puisse faire dans la vie. Je lis beaucoup, je surfe sur beaucoup de sites internet et je lis de nombreux blogs. Et je m’étonne d’une certaine forme de constance dans l’écriture des articles. Avez-vous remarqué aussi que les ¾ des articles sont écrits sous la forme « 3 astuces pour changer de vie », « 5 stratégies pour quitter définitivement ses mauvaises habitudes », etc etc… ?

Et ça m’irrite. Profondément. Epidermiquement même. Parce que oui, j’ose le dire, à contre-courant de ce flow qui veut des changements rapides, qui veut tout et tout de suite : le changement ça prend du temps ! Je le dis, non seulement parce que je le crois mais surtout parce que je l’ai expérimenté dans mes tripes.

C’est certain, de même que les régimes miracle vous font perdre 3 kilos en 1 semaine (et en reprendre 5 le mois d’après), certaines astuces ou stratégies « miracle » n’engagent ceux qui y croient. Mais les résultats sont-ils pérennes ? réellement pérennes ? vous transforment-ils de l’intérieur ?

Ce que j’ai plutôt constaté, c’est que ces « régimes miracle » de la personnalité, qui vous promettent « d’apprendre à vous aimer en 5 exercices » ou bien « 3 stratégies pour arrêter de râler » vous mettent en échec. Insidieusement. Parce qu’il faut un peu plus que 5 exercices pour apprendre à s’aimer quand on a un vrai problème de confiance en soi. Ou qu’il faut plus que 3 stratégies pour arrêter de râler quand on se sent débordé par une situation. On y croit, on essaie. On tente d’appliquer les fameuses 3 stratégies ou de suivre à la lettre les 5 exercices.

Et puis on foire ! Chassez le naturel et il revient au galop. Au beau milieu de son défi « 1 semaine pour arrêter de crier », on craque ; c’est le début du cercle vicieux, on se sent encore plus nulle que ce qu’on pensait… et on renforce les mauvaises croyances à notre sujet. Et là non seulement on échoue, mais en plus on se sent juste la dernière des nulles parce qu’on n’est pas parvenue à être maître zen en 3 exercices.

J’essaie de la faire courte parce que je crois que nombreuses sont celles qui savent exactement de quoi je parle.

Je le dis, je l’assume. Les changements de l’intérieur prennent un peu de temps. Parfois ils demandent un accompagnement, avec un pro.

Le changement pérenne, celui qui vous impacte de l’intérieur, qui vous emmène à un autre niveau dans votre vie, ce changement-là prend du temps. Et de l’énergie. Et de l’investissement, y compris financier.

Et vous, êtes-vous prête pour ce changement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *